Enrôlement des électeurs: l’application célèbre de la CENI censée faire gagner du temps ne fonctionne plus (témoignages)

0
467

Des gros dysfonctionnements sont toujours signalés trois jours après le début d’enrôlement des électeurs. L’application célèbre de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) censée faire gagner du temps dans les centres d’enregistrement ne fonctionne plus.

Nadine, une infirmière de 25 ans, s’est rendue lundi 26 décembre 2022 à l’école Mankanza, située dans la commune de la N’sele à Kinshasa s’est dit déçue d’avoir perdu du temps. « Je suis arrivé à 9 heures et j’ai présenté le code QR à la sécurité, qui m’a directement fait entrer dans la salle. Quelques minutes après, l’opérateur de saisie m’a signifié que “PrerAp CENI” ne marchait plus », témoigne-t-elle. Chrispin, lui aussi comptait obtenir sa carte pour rejoindre ensuite son lieu de travail, s’est dit déçu de la lenteur d’enregistrement.

Selon ces experts de la CENI rencontrés sur place, cette application présente des données différentes par rapport à celles enregistrées par les potentiels électeurs. Pour éviter les erreurs, tout se passe manuellement, a précisé l’un d’eux.

Au lieu de 4 minutes d’enregistrement, c’est plus de vingt minutes qu’il faut passer pour obtenir sa carte d’électeur. La durée de 30 jours fixée par la CENI pour enregistrer les électeurs risquerait de connaitre des modifications, compte tenu de la situation de terrain. En dehors de cette situation, certains centre d’enregistrement ont ouvert 1 jour après le lancement de l’opération.

Tsieleka.com

Article précédentElections en RDC: Fayulu, Matata et Mukwege mettent la pression sur Félix Tshisekedi
Article suivantLa RDC prend la présidence tournante de l’OHADA pour un mandat d’un an

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici