Lutte antiérosives: Sama Lukonde sur terrain pour inspecter les principaux chantiers à Kinshasa

0
200

La ville province de Kinshasa est menacée par plusieurs têtes d’érosion. Le gouvernement de la RDC a lancé les travaux de la lutte antiérosive dans différents sites afin de sauver des vies humaines. C’est dans ce cadre que le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a effectué une descente ce jeudi 19 janvier pour se rendre compte de l’évolution des travaux des différents chantiers des infrastructures routières, surtout celles menacées par des têtes d’érosions.

« Nous avons été d’abord sur la RN1 parce que c’est d’abord un site qui avait été fortement endommagé par cette tête d’érosion qui avait même coupé la ville de Kinshasa de la province du Kongo-Central et donc avec le ministre des ITPR, nous nous sommes rendus sur place, pour voir comment est-ce que ces travaux ont évolué surtout qu’ils avaient fait l’objet de l’attention de son Excellence Monsieur le Président de la République qui s’était aussi rendu sur le site. Nous avons voulu aussi couvrir le volet humanitaire parce que nous avons une grosse crise du fait non seulement des pertes en vies humaines mais aussi des pertes des biens des personnes. C’était aussi l’occasion de visiter d’autres sites érosifs notamment de Kindele parce que nous voulons ici prévenir c’est vrai que Kinshasa reste une ville à haut risque du point de vue des érosions mais nous ne voulons plus vivre ce que nous avions vécu la nuit du 12 au 13 avec ces pluies diluviennes », a déclaré Jean-Michel Sama Lukonde, Premier Ministre.

Le souhait du gouvernement en matière de lutte antiérosive est de sensibiliser les populations pour qu’elles ne puissent pas construire sur les zones neutres.

Cette visite certes, a édifié Sama Lukonde qui a vu de ses propres yeux comment ces têtes d’érosions sont en train d’être prises en charge pour maintenir la fluidité du trafic dans la ville de Kinshasa. C’est une occasion aussi pour lui de s’assurer de la liberté de mouvement dans le cadre de la visite du Souverain pontife que le pays connaîtra ce 31 janvier.

Olivier Masini

Article précédentMatières premières: le cuivre, le zinc, l’étain et l’or en hausse sur le marché international
Article suivantRDC: les écoles de 6 provinces bientôt dotées de 60.000 bancs

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici