Télécoms: l’opérateur canadien NuRAN s’installe en RDC

0
468

NuRAN Wireless Inc., une entreprise de télécommunications rurales, a obtenu les autorisations et licences nécessaires de l’autorité des télécommunications pour opérer en République démocratique du Congo (RDC), selon une mise à jour de l’entreprise.

La direction de NuRAN a traité le paiement requis, les autorisations et licences étant soumises à une revue juridique finale de la part de la Banque européenne d’investissement (BEI). La BEI a approuvé une facilité de crédit senior de 18 millions de dollars le 6 octobre 2022, tandis que la DFI a approuvé une facilité de crédit senior de 8 millions d’euros le 12 juillet 2022.

NuRAN a également été informé que la lettre du Ministère des Finances de la RDC accordant le prêt aux fins de l’accord de Cotonou a été reçue par la BEI.
Ce sont les dernières autorisations nécessaires pour que la BEI approuve et signe l’accord de prêt définitif, selon l’annonce. Une fois que l’accord de prêt définitif aura été signé, NuRAN annoncera le décaissement initial des fonds.

Le fournisseur de solutions d’infrastructures télécoms canadien NuRAN Wireless Inc. et le gestionnaire de tours télécoms Trans Africa Towers vont déployer 500 sites télécoms sur une période de trois ans en République démocratique du Congo (RDC). La collaboration devrait permettre d’améliorer la couverture du réseau mobile dans le pays, y compris les zones rurales. Ses produits comprennent GSM LiteCell, OC-2G, Litecell Xg et Nexus. GSM LiteCell 1.5 est la quatrième génération de station de base GSM (Global System for Mobile Communications).

Avant de poser ses valises en RDC, la société de télécommunications Orange Madagascar a signé un accord de dix ans avec NuRAN Wireless pour étendre la présence de son réseau dans les zones rurales du pays. Cette collaboration a été dévoilée le mardi 17 janvier. Elle verra notamment le déploiement de 500 sites sous le modèle Network-as-a-Service (NaaS) principalement sur la côte est de l’île.

Article précédentRDC: l’UE ambitionne appuyer la production des batteries électriques
Article suivantRDC: la BCC projette l’affichage du taux de change officiel pour lutter contre la dépréciation du Franc congolais

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici