RDC: le Groupe Meta forme les experts du Gouvernement au bon usage des plateformes numériques

0
228

Un atelier de formation à l’intention des points focaux des différents ministères a été organisé lundi 17 Avril 2023, à Kinshasa, en République démocratique du Congo, en vue de renforcer leurs capacités dans la gestion du contenu public, notamment la lutte contre les fausses informations. Cette formation vise entre autres à empêcher toute interface, à supprimer les contenus nuisibles et à améliorer la transparence dans toutes les manières de communiquer des points focaux de différents ministères.

“Nous sommes venus lancer cette formation que le groupe Meta donne à tous nos points focaux membres de la Commission interministérielle de la gestion de la charte de l’entité visuelle et du portail du gouvernement (CIGIP). Elle consiste à renforcer leurs capacités sur la manière de gérer le contenu public particulièrement concernant les fausses informations pour lutter contre celles-ci dans les réseaux sociaux”, a expliqué le ministre du Numérique, Pr Désire Eberande.

Selon le ministre du Numérique, cette formation est plus que cruciale à l’approche des échéances électorales qui se pointent à l’horizon.

La Commission interministérielle de la gestion de la charte de l’entité visuelle et du portail du gouvernement veut profiter de l’expérience du groupe Meta pour faire des mises à niveau des experts de différents ministères.

Pour sa part, la directrice des Politiques publiques en Afrique de Meta, Balkissa Idé Siddo, a indiqué que la formation portera notamment sur la politique de contenu Meta ; l’approche aux questions de désinformation et comment profiter des outils numériques sur les plateformes pour améliorer la communication des institutions publiques (Facebook, WhatsApp, Instagram, Messenger).

Cette formation intervient quelques jours après que la RDC soit dotée d’un code du numérique, qui pose un cadre légal de tout ce qui est usage applicatif, cadre légal du contenu mais aussi de tout ce qui est cybersécurité et cybercriminalité.

Article précédentRDC : 500 nouveaux bus Esprit de vie bientôt déversés à Kinshasa
Article suivantMatières premières : hausse des cours de l’or sur le marché international

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici