RDC: l’ancien gouverneur de la BCC Déogratias Mutombo doit justifier près de 25 millions USD à la cour des Comptes

0
570
Photo: gouverneur de la BCC, Deogracias Mutombo

Dans une vidéo postée il a quelques jours sur son compte x, la cour des comptes avait diffusé une rencontre entre son président Jimmy Munganga et Deogratias Mutumbo, ancien du gouverneur de la banque centrale du Congo.

Alors que l’on sait que l’ancien Gouverneur de la Banque Centrale du Congo Deogratias Mutombo est coaccusé dans le dossier du débâcle du parc agro industriel de Bukanga Lonzo, sa présence à la cour de comptes a suscité tout de même des interrogations.

D’après les informations reçues par Tsieleka, la cour des comptes veut avoir des explications sur deux dossiers de près de 25 millions USD qu’elle n’arrive pas à retracer.

Le premier dossier concerne un virement de la Gécamine à la Banque Centrale du Congo au titre de contribution exceptionnelle au budget 2019. Une source interne à  la cour de compte qui s’est confié à Tsieleka, affirme qu’en date du 19 juillet 2018, la Gécamines par l’entremise de son directeur général a.i, Jacques Kamenga, avait ordonné à la Rawbank de virer à la Banque centrale du Congo pour le compte du Trésor public, 15 millions USD.

La cour de compte dans ses contrôles a remarqué que cet argent  au lieu d’atterrir dans le compte transitoire de la BCC logé et connu à Rawbank, il a été plutôt logé au « compte suspens ». Et quelques jours après, ce compte a été vidé sur ordre du gouverneur Mutombo pour une destination inconnue. Ce qui fait l’objet d’une enquête déclenchée par la Cour des comptes. Selon notre source, l’ancien gouverneur de la Banque Congo aurait déclaré que cet argent avait été versé auprès de la hiérarchie. Qui serait cette hiérarchie? Les prochaines auditions livreraient certainement certaines vérités sur la vraie identité de cette hiérarchie.

Le deuxième dossier est un montant de 9.720.000 USD que le gouverneur avait ordonné  et dont la destination demeure inconnue.

Article précédentRDC :l’IGF instruit Sofibanque de sursoir un paiement de 27 millions USD destiné aux travaux de construction de la route Mbuji-mayi-Kananga
Article suivantRDC: La société minière ERG prévoit d’investir 800 millions de dollars pour moderniser sa mine de cuivre et de cobalt  de Comide

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici