RDC: où en est-on avec la livraison des voitures diplomatiques  de luxe  confiée à Sada Motors  

0
397

Le Gouvernement congolais a pris l’engagement en 2021 de doter des véhicules aux missions diplomatiques de la RDC à travers le monde. Dans un courrier de juin 2022, le Ministre des Finances Nicolas Kazadi, a ordonné à la Banque Centrale le paiement en procédure d’urgence le montant de 7.362.036 USD pour acquisition des véhicules aux missions diplomatiques  congolaises. 

Je vous demande de procéder au paiement, en procédure d’urgence, d’un montant de USD 7.362.036 au titre de paiement de la deuxième tranche soit 60% du montant d’acquisition des véhicules des Diplomates  Congolais au profit de la société SADA Motors”, peut-on lire la lettre signée par le ministre des finances Nicolas Kazadi.   

Décaissement en mode urgence mais la  livraison en mode retard

Alors que la livraison de ces véhicules était prévue en 2022, deux ans après, près de 94% des missions diplomatiques n’ont toujours pas obtenu leurs véhicules.  Pourtant à fin 2022, l’inspection générale des finances a initié un audit sur le contrat de livraison des véhicules et avait constaté le retard dans la livraison. Mais malgré cet audit rien n’a évolué. 

Sofibanque, la banque par laquelle transitent tous ces dossiers à problème

Tous les dossiers de détournement du régime passent par Sofibanque. Si à l’époque de Kabila, la bgfi avait joué un grand rôle avec des transactions suspectes, cette fois c’est Sofibanque. On peut citer à titre d’exemple le dossier des forages surfacturés, le contrat de livraison des véhicules aux missions diplomatiques…  Et tous ces dossiers sont toujours payés en mode urgence mais la livraison en mode tortue. 

Bien que le paiement en procédure d’urgence ne soit qu’une infraction mais le Gouvernement de la Première Ministre Judith Tuluka Suminwa doit éviter cette procédure afin d’éviter de perdre beaucoup d’argent au pays.  

Rédaction  

Article précédentRDC : Noël Tshiani présente sa vision pour la monnaie nationale et le système financier congolais 
Article suivantRDC: le CNPAV invite la première ministre Judith Tuluka Suminwa à prioriser la question de la corruption pour bonne gouvernance  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici