RDC-Egypte: le FPI et TAQA ARABIA s’engagent à réaliser un projet solaire de 50 Mégawatts dans la province du Lualaba

0
160
Photo: Cérémonie de signature du Protocol d'entente entre le FPI et TAQA ARABIA S.A.E

Le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) et la firme Égyptienne TAQA ARABIA S.A.E ont procédé lundi 23 novembre 2020, à la signature  d’un protocole d’entente en vue de l’exécution des projets d’infrastructures électriques dans la province du Lualaba. 

La cérémonie s’est déroulée au Caire en Egypte, en présence du Ministère de l’Industrie  Julien Paluku et du Consortium Egyptien, Africain et Arabe (EGGAD). 

Ce protocole donne le feu vert à la réalisation d’un projet solaire de 50 Mégawatts afin de booster les secteurs industriel et minier dans cette partie de la RDC.

Ce que dit le protocol

Selon les clauses du contrat, “Taqa Arabia s’engage dans un délai de deux mois à compter de cette signature à visiter le site du projet à réaliser ; de soumettre au fpi, un dossier technique contenant une présentation des preuves d’expériences et celles de capacités financières ; de proposer au FPI une étude technique et financière détaillée, les modalités de financement, un plan des activités à mener et un calendrier de mise en œuvre pour la matérialisation du projet”. 

Par contre le FPI s’engage à soutenir cette firme Égyptienne dans la mise en œuvre du projet de manière compatible avec les lois applicables en RDC. 

Il sied de signaler que TAQA ARABIA est une entreprise de premier plan du secteur privé Egyptien. Elle est spécialisée dans l’investissement, à travers ses branches liées à l’industrie de l’énergie, notamment dans les domaines de la production, la distribution de l’énergie hydroélectrique et solaire ainsi que du gaz naturel à l’intérieur et à l’extérieur de l’Égypte.

PM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici