Maniema : le personnel sanitaire interdit de communiquer sur une maladie inconnue à base de la mort de plus de 300 personnes à Bikenge

0
627

Selon le vice président de la société civile de  Bikenge, une maladie dont il a décrit les symptômes que voici: maux de tête , toux, forte fièvre, vomissement, diarrhée et manque du sang (anémie dans sa phase terminale) tue des populations à Bikenge.

Hommes, femmes, adultes et enfants, c’est sans exception que la maladie décime des vies humaines dans cette cité minière de plus de 60.000 habitants. La maladie a déjà fait plus de 300 morts. A en croire la source , Monsieur Take Achille que nous avons contacté, les victimes changent de couleurs de peau quelques minutes après le décès…

Les premières victimes de cette maladie ont été constatées au soir des festivités du nouvel an le 01 janvier 2021, du premier  au vingt-cinq janvier deux milles vingt- un, la société civile dénombre près de 310 victimes.

Pas de communication officielle

Délaissée, la société civile de Bikenge profite de la même occasion pour adresser son ras le bol en l’endroit des autorités politico- sanitaires, organismes d’aide et aux humanitaires de leur voler au secours avant que la maladie ne puisse étendre son rayon  épidémiologique.

“Les autorités politico-sanitaires auraient interdit aux personnels sanitaires et même la société civile locale de ne plus rien communiquer sur l’évolution épidémiologique (c’est la mort à huis-clos)”, a indiqué une source hospitalière à Tsieleka. Une équipe de médecin sans frontière s’est déployée sur place pour évaluer la situation, a précisé la même source.

La cité de Bikenge est dotée d’un Centre de Santé de Référence dont la capacité ne peut pas dépasser 50 lits. Comme le malheur ne vient jamais seul, ce centre de santé jadis bien équipé autrefois par MSF Belgique, a été savamment pillé et mis en sac par les personnel sanitaire de mèche avec la Zone de Santé et quelques membres de l’ancien Comité de gestion.

Bikenge se trouve à 210 km à l’Est de Kindu dans la zone de santé de Kunda, Secteur des Mulu, Territoire de Kasongo en province du Maniema. Un carrefour stratégique entre les territoires de Pangi, Kasongo(Maniema) et Shabunda( Sud-Kivu). Ses habitants sont majoritairement liés aux activités de l’exploitation artisanale de l’Or.

George Kasongo à Kindu

Article précédentRDC: la levée des sanctions contre Gertler va permettre au projet « Ya biso » de prospérer ( Acaj)
Article suivantRDC- levée des sanctions contre Dan Gertler: “nous osons croire que l’Administration Biden va annuler cette licence” (Unis)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici