Dossier 100 jours : la Cour de cassation alourdit la peine de Bamaros, Wenga et Makabuza

0
676

La Cour de cassation vient de rendre son verdict dans le dossier opposant le Ministère public aux prévenus Bamaros Libota Directeur du Fonds National d’Entretien Routier (Foner), Benjamin Wenga Basubi Directeur général de l’Office des Drainage (OVD) et Modeste Makabuza responsable de SOCOC.

Pour les 2 premiers, Bamaros et Wenga, la Cour vient d’alourdir les peines de 3 à 5 ans et de 1 à 2 ans pour Modeste Makabuza. Cette décision est une surprise, car le ministère public avait demandé l’acquittement faute des preuves.

Ces trois responsables étaient poursuivis pour détournement des fonds alloués dans le cadre du programme d’urgence des 100 premiers jours du président Tshisekedi.

Afi’du

Article précédentRDC : le financement de la prévoyance sociale représente 1,6% des dépenses publiques (Etude)
Article suivantLualaba-relance de la SNCC: Bientôt un partenariat avec les entreprises minières de Kolwezi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici