RDC: la chaîne de la recette informatisée entre en vigueur dès janvier 2021 (Ministère des finances)

0
1740

Décrié par tous les partenaires, la Chaîne de la Recette publique de la République démocratique du Congo (RDC) va bientôt être informatisée. La lutte contre contre le coulage des ressources publiques, la fraude, la contrebande, sont des objectifs poursuivis par cette réforme. 

Le logiciel ISYS-REGIES, développé par la Banque centrale du Congo  a été présenté le 1 octobre à Kinshasa. Ce travail a connu l’encadrement de l’équipe-projet “Interfaçage des régies financières”. Un projet lancé en 2015 et financé par l’agence française de développement (AFD).

“Le pays va basculer le 1er janvier 2021 pour la ville de Kinshasa et les provinces du Haut-Katanga, Haut-Lomami, Kongo-Central, Lualaba, Nord-Kivu et Tanganyika, et à partir du 1er juillet 2021 pour les autres provinces restantes”, a indiqué le ministre des Finances, Sele Yalaghuli au cours de la cérémonie.

Deux innovations importantes 

Ce logiciel apporte deux innovations majeures dans la gestion de la recette publique. D’abord ISYS-REGIES automatise la procédure de perception des recettes issues des règlements des dettes envers l’Etat. La procédure commence par l’encaissement au niveau des banques, le reversement à la Banque Centrale du Congo, la comptabilisation dans le compte général du Trésor et l’apurement dans les systèmes d’informations des régies financières. 

En deuxième lieu, le logiciel  apporte des informations fiables et en temps réel sur la trésorerie de l’Etat

“Isys-Régies est un outil supplémentaire de transparence financière de l’Etat. Il permet naturellement d’avoir un registre informatique de tous les paiements effectués en faveur de l’Etat au titre d’impôts, taxes, droits et redevances”, a indiqué le Ministre des finances.

Cependant, depuis 2003, la RDC dispose d’une chaine de la dépense informatisée. Il perme le suivi centralisé de toutes les étapes d’exécution de la dépense publique. L’informatisation de la chaîne de la recette publique pourrait marquer un tournant dans la maximisation des recettes publiques de la RDC.

PM

Article précédentLualaba: le président de l’assemblée provinciale demande au gouverneur d’indemniser les communautés délocalisée des sites miniers
Article suivantRDC-suspension des exonérations: le gouvernement note une hausse des recettes publiques mobilisées entre Août-Septembre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici