RDC: le Bufordi propose à Sama Lukonde trois pistes pour lutter contre la fraude dans les marchés publics

0
1549

Le Bureau de formation et de recherches pour un développement intégral (BUFORDI) apporte son soutien au premier Ministre Sama Lukonde. Dans un courriel adressé au Chef du gouvernement, dont copie est parvenue à notre rédaction, l’Ong propose quelques réformes pour lutter contre la fraude dans les marchés publics en République démocratique du Congo.

En premier lieu, le Bufordi propose que Sama Lukonde s’attelle sur la question du déploiement de l’autorité de régulation des marchés publics (Armp) en province. « Conformément à l’alinéa 3 de l’article 2 du décret portant création, organisation et fonctionnement de l’Armp, le premier Ministre de qui dépend directement l’autorité de régulation donne une véritable impulsion à travers des mesures d’application effective des dispositions de la loi sur les marchés publics, ainsi que ses textes d’application, devant permettre la mise en place des antennes de Armp », rappelle-t-il à Sama Lukonde ses prérogatives contenues dans la dite loi.

La deuxième urgence pour le Bufordi, le premier ministre devrait procéder en urgence à la limitation des marchés selon la procédure de gré à gré et lutter contre la corruption. « 10 ans après la promulgation de la loi relative aux marchés publics, des voix s’élèvent de plus en plus pour dénoncer une pratique qui s’est incrustée dans le secteur. Si rien n’est fait, cette pratique aggraverait le niveau de corruption, les crimes économiques et la gabegie financière”, a poursuivi le Bufordi dans sa correspondance.

lire aussi-RDC : traçabilité des marchés publics, le gouvernement doté d’un système automatisé et intégré pour évaluer les performances du système

La dernière action proposée est celle relative au complément du cadre légal et réglementaire de PPP (partenariat public-privé). Ici, l’Ong voudrait voir le premier ministre s’impliquer personnellement pour le renforcement du statut du personnel de l’Armp. Ce, par la reconnaissance aux agents de la compétence d’officier de police judiciaire pour plus d’efficacité dans les audits et enquêtes des marchés publics.

Ces trois recommandations aux allures d’un plan d’action ont pour finalité l’amélioration de la gestion des finances publiques. Rappelons au passage que le Bufordi est une organisation non gouvernementale qui œuvre en RDC. Elle est spécialisée sur les questions des marchés publics.

Valéry Bakutweni

Article précédentCondamnation de deux agents de Afriland First Bank: le CNPAV appelle Félix Tshisekedi à diligenter une enquête sur les circonstances de ce procès
Article suivantRDC: pour un Congo nouveau, Moïse Katumbi appelle au soutien total de la population à Sama Lukonde

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici