Lubumbashi: des acteurs locaux à l’école de formation sur la gouvernance des revenus infranationaux du secteur minier

0
1211

La ville de Lubumbashi abrite les travaux de la deuxième édition d’Ecole sur la bonne gouvernance des revenus infranationaux du secteur minier (ECORIM) en RDC, autour du thème « Planification locale et processus d’élaboration du cahier des charges RSE et la gestion des revenus infranationaux ». L’activité a débuté le 8 novembre et la clôture aura lieu le 13 du même mois, à Pullman hôtel Karavia.

Plus de 20 participants dont 40% sont des femmes,  représentants les Entités Territoriales décentralisées (ETDs), membres de comités locaux de développement et les délégués de la société civile prennent part à cette activité. Pendant 6 jours, ces acteurs seront renforcés en capacités sur les outils de planification locale et sur le processus d’élaboration du cahier des charges de la responsabilité sociétale et environnementale des entreprises minières. 

Émilie Droin de l’agence de coopération allemande GIZ a souligné l’importance d’un engagement participatif et inclusif au niveau des ETDs pour une planification efficace des investissements axés sur les besoins prioritaires de la population et le développement économique local.

Signalons que l’ECORIM connaît la participation technique des organisations nationales et  internationales de la société civile notamment  le Centre Carter, SARW, ressources matters, NRGI et de l’OCE. C’est le Ministre Provincial des Mines et des hydrocarbures Georges Mawine, qui a procédé au lancement de cette deuxième édition.

Tsieleka.com

Article précédentLualaba: les experts du secteur minier en formation sur la fiscalité minière.
Article suivantCAMI: Félix Mupande, le puissant DG qui fait trembler à Kinshasa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici