RDC: encore une nouvelle augmentation des prix des produits pétroliers à l’espace d’un mois

0
481

À l’espace d’un mois, le gouvernement congolais augmente encore pour énième fois le prix du carburant à la pompe. La nouvelle tarification des produits pétroliers signée le 6 juillet par le ministère de l’économie nationale, entre en vigueur sur l’ensemble du territoire national, ce ce vendredi 8 juillet 2022. La nouvelle a été annoncée ce samedi 28 mai 2022 par le ministère de l’économie nationale. 

Selon le document consulté par Tsieleka.com, comparativement à la précédente tarification, il s’observe une augmentation de 151 FC, soit 6% sera constatée à la pompe à partir de ce 30 mai 2022. 

“Ce réajustement des prix est motivé par l’évolution considérable des paramètres de la structure des prix et la nécessité de maintenir l’équilibre du système d’approvisionnement du pays en produits pétroliers”, a précisé Célestin Twite, secrétaire général à l’économie nationale.

Il sied de rappeler que le 30 mai dernier, les produits pétroliers avaient déjà connu pour la troisième fois une augmentation d’environ 155 FC. Avec l’augmentation fracassante de produits pétroliers, il y a  risque d’augmentation de prix de transport en commun dans la ville de Kinshasa bien que les conducteurs de taxi bus font déjà la loi à leur manière sans être inquiétés.

Ainsi, les prix des carburants et applicables à la pompe dès ce vendredi 8 juillet 2022 aux compagnies sont fixés de la manière suivante :

Pour les zones d’ouest : le 1 litre d’essence est fixé à 2.495 FC soit 151 FC de surplus, le gasoil revient à 2.485 FC soit une augmentation de 150 FC et le pétrole sera vendu à 2.100 FC soit 150 FC de surplus.

Par contre dans les zones Nord: le 1 litre d’essence est fixé à 3.100, soit une augmentation de 300 FC, celui de gasoil est vendu à 3050 FC soit 300 FC de surplus encore FC et le pétrole coûtera 2600 FC ,soit  300 FC. 

Les zones Est par contre : le 1 litre d’essence coûte 3100 FC soit 300 FC d’augmentation, le gasoil sera vendu à 3.050, celui du pétrole à 2.300 FC, soit 300 FC de surplus pour le gasoil et le pétrole.

Et enfin,  les zones Sud : le 1 litre d’essence coûtera désormais à 3145 FC soit 300 FC de plus, le gasoil reviendra à 3140 et le pétrole sera vendu à 2.400 FC.  C’est le même surplus pour le gasoil et le pétrole. 

Le carburant d’aviation (Jet A1) sera vendu comme suit :

Vols internationaux, zones ouest : le 1 litre de jet A1 coûtera 3.313,68 FC dans la zone ouest, 3173 FC dans la zone Est et 3300 FC dans la zone sud soit une augmentation d’environ  300 FC. Pour les vols nationaux, le prix sera de 1875  FC sera applicable dans la zone Est, soit 606,9 FC de plus; 2866 FC dans la zone Est et dans la zone Sud 2727 FC.

Toutefois, malgré cette augmentation, le gouvernement congolais continue à subventionner le prix des produits pétroliers sauf pour le Jet 1. 

Olivier Masini

Article précédentTshopo : Le ministre Tony Mwaba lance la campagne “Pas d’école sans bancs” à Kisangani
Article suivantRDC: le gouvernement confie à l’entreprise turque Summa le projet de construction de deux complexes moderne à Kinshasa

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici