Guerre à l’Est de la RDC: un nouveau rapport de l’ONU retrace la responsabilité du Rwanda

0
275

L’armée rwandaise a mené des opérations militaires dans l’est de la République démocratique du Congo, selon plusieurs experts de l’ONU. Dans un rapport, ils assurent que le régime de Paul Kagame, l’actuel président du Rwanda, a fourni « des armes, des munitions et des uniformes » à la rébellion du M23.

Ce rapport a été remis par des experts mandatés par les Nations unies. Non encore publié, il a été consulté le 22 décembre par l’AFP. Selon leurs informations, le rapport doit être publié dans les prochains jours.

Les experts affirment dans ce document, déjà transmis au Conseil de sécurité de l’ONU, avoir collecté des « preuves substantielles » démontrant « l’intervention directe des forces de défense rwandaises (RDF) sur le territoire de la RDC ». Tous les éléments rapportés dans ce document officiel s’intéressent au moins à des faits commis entre novembre 2021 et octobre 2022.

Selon le groupe d’experts, l’armée rwandaise a lancé des opérations militaires pour « renforcer le M23 » et « contre les FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda) », un groupe armé majoritairement hutu, fondé par d’anciens responsables du génocide des Tutsi en 1994 au Rwanda.

L’armée rwandaise a, selon ce rapport, et comme déjà mentionné dans un rapport confidentiel daté de juillet, « fourni des renforts de troupes au M23 pour des opérations spécifiques, en particulier quand celles-ci visaient à s’emparer de villes et de zones stratégiques ».

Le Rwanda est accusé par Kinshasa, les États-Unis et plusieurs pays européens notamment la France, de soutenir le M23.

Article précédentRDC: Ivanhoe Mines confirme ses liens opaques avec Vidiye Tshimanga, l’ex conseillé de Félix Tshisekedi
Article suivantLe site web de Paypal inaccessible

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici