La RDC et l’Angola vont signer le 13 juillet un accord pour le développement du bloc pétrolier 14

0
207

Le ministre des hydrocarbures de la République démocratique du Congo, Didier Budimbu, et son homologue angolais, Diamantino Pedro Azevedo, ont convenu de signer le 13 juillet à Kinshasa le Memorandum of Understanding (MoU) pour le développement du bloc 14.

La signature du protocole d’accord officialise la propriété du bloc, la RDC et l’Angola devant prendre une part de 30 % tandis que le géant mondial de l’énergie – et opérateur du bloc – Chevron détiendra une participation de 40 %, et fait suite à une série de réunions tenues entre les deux pays.

La date de signature a été convenue lors d’une réunion bilatérale tenue la semaine dernière qui comprenait des représentants de la Compagnie pétrolière nationale angolaise (NOC) Sonangol et de la RDC Sonahydroc, au cours de laquelle les parties ont discuté des conditions contractuelles du contrat de partage de production pour le bloc 14.

Située dans les eaux offshore à cheval sur la frontière de la RDC et de l’Angola, dans la zone maritime d’intérêt commun, la signature du bloc fait suite à plusieurs décennies de négociations et devrait donner le coup d’envoi d’une campagne d’exploration très attendue.

Article précédentRDC: fintech Tuma lève 500 000 dollars pour favoriser l’inclusion financière
Article suivantUBA et la ZLECAf vont investir 6 milliards de dollars dans les PME africaines

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici