RDC-Election 2023: le RECIC demande l’annulation de la cellule d’accréditation des observateurs internationaux

0
254

Le réseau d’éducation civique au Congo, RECIC recommande au Premier Ministre l’annulation de l’arrêté n°130/007/JL/20/2023 du 5 juin 2023 portant création de la cellule d’accréditation des observateurs électoraux internationaux pour les élections présidentielles, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales de l’année 2023. Pour l’Ong, cette disposition viole l’indépendance de la Ceni en la matière.

“Le RECIC est surpris de constater un rétropédalage des attitudes, pratiques et comportement du gouvernement tendant à violer cette indépendance et à porter atteinte à la transparence et à la crédibilité des élections par l’arrêté ministériel n°130/007/JL/20/2023 du 5 juin 2023 portant création de la cellule d’accréditation des observateurs électoraux internationaux. L’article 9 de la loi organique sur la Ceni confère cette compétence exclusivement à l’organe électoral”, a déclaré Florence MBWITI, coordonnatrice du Recic lors d’un point organisé le 29 Juin à Kinshasa.

Le Recic rappelle que l’article 211 de la constitution institue la CENI et lui confère son indépendance et son autonomie. Le Vice-Premier Ministre des affaires étrangères agissant par voie de cet arrêté vient par contre d’ ôter à la Ceni ses attributions d’accréditer les observateurs internationaux.

Pour sa part, Jean Michel Mvondo, Secrétaire exécutif du Recic, a déploré le manque de cadre de concertation devant permettre les échanges autour des questions fondamentales notamment la loi sur la répartition des sièges, les données qui s’efface sur la carte d’électeurs, le fichier électoral et l’accréditation des observateurs électoraux internationaux.

Face à cette situation, le Recic recommande au Président de la République de veiller au bon fonctionnement des institutions étant que garant de la nation.

Olivier Masini

Article précédentConférence risque Pays 2023 : la RDC obtient une note positive grâce aux efforts du Gouvernement
Article suivantRDC: les recettes publiques accusent une moins-value de 2,12 milliards USD à fin mai

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici