RDC: Kamoa Copper signe un accord pour le transport de cuivre via le port de Lobito

0
256

Kamoa Copper SA a signé un protocole d’entente (MOU) avec Lobito Atlantic International SARL pour le transport du concentré de cuivre de Kamoa-Kakula par chemin de fer vers le port atlantique de Lobito en Angola.

La ligne ferroviaire s’étend sur 1 739 kilomètres de Lobito à Kolwezi en République démocratique du Congo, en passant à moins de cinq kilomètres de la limite de licence Kamoa-Kakula. Une première expédition d’essai de jusqu’à 10 000 tonnes de concentré de cuivre provenant des concentrateurs des phases 1 et 2 de Kamoa-Kakula sera transportée au quatrième trimestre 2023 et vendue sur les marchés internationaux.

« Le corridor de Lobito est en passe de devenir une route commerciale cruciale pour le cuivre et d’autres minéraux critiques d’une région stratégique unique de l’Afrique… des métaux qui sont si désespérément nécessaires pour la transition énergétique de notre planète », a déclaré le fondateur et coprésident exécutif d’Ivanhoe Mines, Robert Friedland. dit dans un communiqué .

« La logistique sur le corridor ferroviaire entraînera des émissions de carbone nettement inférieures à l’alternative par camion, ce qui renforcera encore l’engagement de Kamoa-Kakula à produire du cuivre ultra-vert. »

Actuellement, Kamoa-Kakula transporte ses concentrés de cuivre par route vers les ports de Durban en Afrique du Sud, Dar es Saleem en Tanzanie, Beira au Mozambique et Walvis Bay en Namibie, et expédiés vers les marchés internationaux.

La Société de financement du développement international (DFC) des États-Unis effectue actuellement une vérification préalable pour un investissement potentiel de 250 millions de dollars pour financer la commercialisation du corridor ferroviaire Lobito Atlantic.

Le complexe de cuivre de Kamoa-Kakula a produit 333 500 tonnes de cuivre en 2022, soit plus du double de sa production un an plus tôt. Le projet est détenu à 39,6% par Ivanhoe, 39,6% par Zijin Mining, 0,8% par Crystal River Global, et le solde (20%) par le gouvernement de la RDC.

Article précédentGoma : des projets financés par le FPI en difficulté suite à l’insécurité
Article suivantPDL-145T: bientôt la réception de 400 infrastructures par le Gouvernement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici