RDC: la société japonaise UD truck veut s’installer dans les zones économiques spéciales 

0
248

La République Démocratique du Congo  connaît une croissance démographique extraordinaire. Une démographie va sans nul doute occasionner un problème de transport. Surtout dans les grandes villes. Pour pallier ce problème futur, le ministre de l’industrie Julien Paluku et l’ambassadeur de la RDC en Afrique du Sud Mulaja ont visité la société japonaise UD truck spécialisée dans le montage des véhicules.

Il s’agit de voir comment dupliquer le modèle en RDC et apprendre, car affirme le ministre Paluku, ceux qui réussissent sont ceux qui, modestement, acceptent d’apprendre afin d’ajuster le modèle sur les réalités locales. La RDC d’ici 2030 sera un autre Congo. Si toute chose répond à la planification en cours, l’industrie congolaise sera le fleuron de l’économie africaine.

« Un MOU sera signé entre le gouvernement congolais et UD truck qui va permettre d’élaborer une faille de route afin de commencer sa mise en œuvre dans trois ou 4 mois. La RDC accorde beaucoup d’avantages. Et nous avons proposé à UD truck la politique de zone économique spéciale afin de lui permettre de bénéficier de tous les avantages liés à l’importation des matières premières » a affirmé le ministre de l’industrie.

Le ministre Paluku a évoqué les avantages qu’offre le gouvernement aux entreprises qui acceptent de s’installer dans les zones économiques spéciales.

« Lorsqu’on installe son usine dans une zone économique on ne paie pas la douane ce qui fait que le produit fabriqué par des entreprises qui sont installé dans la zone économique sont plus compétitifs au niveaux interne et externe Les facilités qu’offrent les zones économiques spéciales en République Démocratique du Congo attirent davantage les opérateurs économiques tant nationaux qu’étrangers,  la société japonaise « UD TRUCKS » spécialisée dans le montage du véhicule basé à Pretoria en République Sud-africaine promet   de venir s’installer dans certaines  de ces   zones économiques spéciales ».

Le ministre de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya fait partie de la délégation gouvernementale qui accompagne le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde au 15 èm sommet des BRICS  à Johannesburg.

Article précédentMarché : le prix de la tonne de cobalt se maintient à 32.730 $
Article suivantSommet des BRICS: la société DIGILOOP explore les opportunités d’affaires avec la RDC

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici