RDC: le budget 2024 à l’épreuve de la sincérité et de transparence

0
409

En République Démocratique du Congo, le budget de l’Etat continue l’expression privilégiée de la politique d’un gouvernement et un élément déterminant de l’activité économique du pays et de la politique de redistribution des revenus. Le Gouvernement tient, pour la seconde fois, à déposer le projet de loi des finances 2024 au Parlement le 15 septembre, date de l’ouverture de la session parlementaire, essentiellement budgétaire.

Au terme d’un conseil des ministres tenu le 25 Août dernier, le Gouvernement a adopté les prévisions de l’exercice 2024, en recettes et en dépenses, à hauteur de 40.464 milliards de CDF, soit 16,0 milliards $ au taux budgétaire de 2.518,33 CDF le dollar américain contre le Budget de l’exercice 2023 de 32.457 milliards de CDF (16,0 milliards $).

Si le Gouvernement se félicite de l’accroissement des recettes à hauteur de 24,7%, il observe clairement une perte de 18% des revenus en 2023. D’abord, le franc congolais s’est fortement déprécié par rapport aux prévisions initiales. De janvier à août, on note une dépréciation de 4,3%. Ainsi, le budget 2023 initialement promulgué en décembre 2022 de 16,0 milliards $ est estimé à ces jours à 13,1 milliards $, en régression de 3 milliards $.

Lire la suite en cliquant ici

Article précédentRDC – Emirats Arabes Unis: Préparation d’un accord de libre échange commercial
Article suivantRDC-Elections : la société civile s’inquiète de la restriction de l’espace politique et de liberté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici