RDC : CMOC annonce l’augmentation de la production de cuivre de TFM

0
286

Le groupe chinois CMOC va augmenter sa production de cuivre à 600 000 tonnes l’année prochaine, après avoir récemment accepté de mettre fin à un différend avec la société minière d’État Gécamines, a-t-il annoncé jeudi.

CMOC augmentera sa production à Tenke Fungurume Mining (TFM), où les exportations de cuivre et de cobalt avaient été interdites jusqu’en mai de cette année à la suite d’un différend avec la Gécamines qu’il a récemment accepté de régler.

L’augmentation des lignes de production à la mine TFM permettra d’augmenter la production de cuivre à 450 000 tonnes l’année prochaine, a indiqué le CMOC. L’entreprise vise à produire 150 000 tonnes supplémentaires de cuivre dans la mine KFM, anciennement connue sous le nom de Kisanfu, qui a commencé à produire cette année. Le mineur chinois n’a pas fourni de prévisions de production de cobalt pour l’année prochaine.

CMOC a produit l’année dernière 254 286 tonnes de cuivre et 20 286 tonnes de cobalt à partir des mines du Congo. La production des mines du Congo placerait CMOC parmi les 10 premiers producteurs mondiaux, a-t-il déclaré, ajoutant qu’elle dépasserait Glencore en tant que premier producteur mondial de cobalt.

Le Congo est le premier fournisseur mondial de cobalt et le troisième producteur de cuivre après le Pérou et le Chili. « Considérant le grand potentiel de TFM et KFM dans leurs énormes ressources, le CMOC s’engage à étudier la faisabilité d’une expansion ultérieure lorsque la pénurie d’électricité sera encore atténuée en RDC », a déclaré le vice-président du CMOC, Zhou Jun.

La CMOC a repris ses expéditions de cuivre et de cobalt en mai après une interdiction qui a duré près d’un an en raison d’un différend avec les autorités congolaises.

Article précédentSommet africain sur le Climat : le Royaume-Uni annonce 80,3 millions $ pour lutter contre la crise climatique
Article suivantCongo Airways : opacité, fausses promesses, … retour sur la chute de Léopard volant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici