RDC : le Gouvernement dépose au parlement le budget 2024, chiffré à 16 milliards $

0
595

Le Premier ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde, a déposé ce vendredi 15 septembre 2023 au bureau du speaker de la chambre basse du parlement, le projet de loi des finances exercice 2024 dans le délai constitutionnel. Ce projet de Loi des finances 2024 contient un Budget présenté en équilibre, en recettes et en dépenses, à hauteur de 40.463 milliards de francs congolais, soit un accroissement de 24,7% par rapport au budget de l’exercice 2023 chiffré à 32.457 milliards de francs congolais.

« Nous venons de présenter le budget dans le respect de la Constitution. Ici, je voudrais revenir sur les priorités qui nous ont toujours été assignées par son Excellence Monsieur le Président de la République en ce qui concerne ces questions budgétaires. Et là, nous devons plus mettre un accent sur les attentes de la population. Nous avons le secteur de la Défense qui, lui, a sans cesse demandé à ce que nous puissions lui allouer le plus de moyens possible par rapport aux Fonds du secteur de la Défense et même sur la question des obligations que nous avons par rapport au nouveau cadre que nous avons. Vous savez que nous avons pris un engagement pour la force de la réserve de la Défense. Et donc, tout cela est pris en compte. À côté de cela, nous avons deux autres secteurs qui viennent immédiatement après : la question de la gratuité de l’enseignement qui doit se poursuivre, qui a déjà porté des fruits et qui pourrait justement demander à ce que nous puissions mettre encore plus de moyens. C’était près de 6 millions d’élèves qui ont bénéficié de cette gratuité. Au niveau de la santé, notre troisième priorité, nous avons voulu aussi aborder cette question de la couverture santé universelle avec cette innovation sur la gratuité de la maternité et le suivi post-accouchement. Et donc, nous avons alloué suffisamment de moyens pour suivre ce programme qui est aussi une obligation comme celle de la gratuité de l’enseignement », a déclaré le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde.

Une autre particularité du budget 2024 prend en compte les questions de la mise en œuvre du PDL-145 territoires, une augmentation de 3% dans le secteur de la recherche scientifique, le processus électoral va se poursuivre en 2024 et les fonds seront alloués.

Au-delà de tout, le premier ministre congolais est bien conscient de la diversification de de l’économie congolaise qu’il faut mettre plus de moyens à l’agriculture, à la pêche et l’élevage, avec les nouvelles zones économiques spéciales et garder un accent sur les infrastructures restent une préoccupation du gouvernement.

Le souci de plusieurs observateurs était que la RDC puisse basculer dans le budget-programme. Selon le premier ministre, sept ministères sectoriels qui, eux, vont déjà expérimenté cette approche de budget programme parmi lesquels l’Enseignement supérieur, la Défense, l’Agriculture, le Développement rural, la Santé etc », a martelé le Premier Ministre Sama Lukonde.

Olivier Masini

Article précédentRDC- Marché : deux mois après l’injection de 150 millions $, 1 dollar vaut 2.600 FC comme en juillet
Article suivantRDC: CREFDL recommande la suspension d’une ligne de crédit de 25 millions $ affectée aux infrastructures du Sud-Ubangi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici