RDC : lancement officiel du comité national de mise en oeuvre de la ZLECAF

0
339

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, a présidé la 1ʳᵉ réunion de la coordination du Comité national de mise en œuvre de la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine en République démocratique du Congo, CN-ZLECAF, en sigle, ce jeudi 28 septembre 2023 à l’immeuble du Gouvernement.

D’entrée de jeu, le Chef du Gouvernement s’est félicité de la tenue effective de cette rencontre, qui marque une phase décisive dans le démarrage des activités de la ZLECAF en RDC.

« Comme d’aucuns le savent, l’objectif principal de la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine, ZLECAF, est de créer un marché unique des biens et services pour faciliter la libre circulation des personnes et des investisseurs ainsi que de jeter les bases d’une union douanière continentale. Le rapport de la Banque Mondiale 2020 sur les effets économiques et distributionnels représente une véritable occasion de stimuler la croissance, de réduire la pauvreté et d’élargir l’inclusion économique dans les pays africains. En développant le commerce intra-africain, en abaissant le coût des échanges et en rationalisant les procédures aux frontières, la mise en œuvre effective de la ZLECAF aidera les pays africains à renforcer leur résilience face à de futurs chocs économiques et à mettre en place les réformes de fond nécessaires pour stimuler la croissance à long terme », a déclaré Jean-Michel Sama Lukonde.

En sa qualité de président du CN-ZLECAF, le Premier Ministre a souligné que la mise en œuvre effective de la ZLECAF dans un pays fait, par ailleurs, appel à une participation stratégique et coordonnée des parties prenantes.

Pour sa part, Jean-Lucien Bussa, Ministre du Commerce extérieur, a révélé que  » Des défis se posent à nous en tant que nation. Les défis des politiques macroéconomiques robustes. Des défis de développement infrastructurel et la connectivité à l’intérieur du pays, mais aussi avec les pays voisins ».

« On a relevé beaucoup d’enjeux par rapport à la mise en œuvre de la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine, l’enjeu le plus important, c’est que le revenu des Africains peut s’accroître lorsque la Zone de Libre-Échange Continentale Africaine est mise en œuvre de manière efficace. La pauvreté peut être réduite. Le coût des investissements peut aussi être réduit. Pour le prix des biens et services, l’enjeu est tel qu’aucun pays ne peut se permettre de pouvoir se rétracter. Et la République démocratique du Congo, qui occupe une position stratégique au cœur de l’Afrique, a intérêt à pouvoir capitaliser de sorte à tirer les meilleures parties de Zone de Libre-Échange Continentale Africaine », a dit le Ministre Jean Lucien Bussa.

Article précédentRDC: le Projet de loi de finances 2024 déclaré recevable par l’assemblée nationale
Article suivantHaut-Katanga : Tshisekedi va lancer les travaux de construction de la route Kasomeno-Kasenga-Chalwe et du pont sur la rivière luapula

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici