RDC : La Norvège manifeste son intérêt pour exploiter le lithium

0
256
A cross section of a lithium battery pack in an exhibition area during a media tour at the Tianneng Battery Group Co. facility in Huzhou, Zhejiang province, China, on Wednesday, April 14, 2021. Tianneng Battery Group researches, designs and produces new energy vehicle lithium batteries and automobile start stop batteries. Photographer: Qilai Shen/Bloomberg

Les ressources minières de la République Démocratique du Congo ne cessent d’attirer les investisseurs tant nationaux que internationaux. Le week-end dernier, le vice-ministre des Mines, Godard Motemona, a échangé avec Odd Molster, nouvel ambassadeur du Royaume de la Norvège en congolais.

Le diplomate norvégien a révélé les intentions de son pays sur les minerais congolais, jugé très favorables pour l’industrie automobile, dont le monde s’y est engagé en vue de pérenniser la transition énergétique. 

Le choix de son pays sur le secteur minier congolais, repose sur « sa réserve en ressources minérales » – avec des minéraux critiques – jugées stratégiques et indispensables à la mise en place des véhicules et batteries électriques.

Godard Motemona a salué les intérêts du Norvège manifestés par son représentant en République démocratique du Congo, tout en promettant de s’aligner derrière le projet du Royaume pour un grand succès de cette coopération entre ces deux nations.

Le lithium congolais demeure encore une matière non exploitée, cela malgré la montée en puissance de cette dernière sur le marché international. Elle est aujourd’hui à la base des multiples divergences notamment celle opposant l’entreprise étatique, COMINIERE à la firme australienne, AVZ minerals Limited.

Article précédentRDC : Ivanhoe annonce une nouvelle découverte de cuivre à haute teneur, similaire à celle de Kakula
Article suivantRDC: Le gouvernement prolonge la suspension de la société Boss Mining de l’ERG

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici