RDC: l’ARMP demande à l’Odep de produire un seul contrat de recrutement   irrégulier  qu’elle aurait conclu

0
536

La réponse de l’Autorité de Régulation des Marchés Public (ARMP) ne s’est fait attendre à lettre de l’Observatoire de la Dépense Publique, Odep adressée au Président de la République  pour dénoncer le recrutement qualifié d’irrégulier à l’ARMP. 

Au cours d’une conférence de presse organisée ce vendredi 2 février 2024, l’ARMP a donné toute la lumière sur ce dossier. Selon Armand Kanyinda Tshamala, Président du Conseil d’Administration de cet établissement public,depuis le recrutement de juillet 2020 l’ARMP n’a plus jamais eu de recrutements. «Et s’il y en a eu que l’Odep montre les preuves et en brandissant les contrats de  ces recrutements», a-t-il ajouté.      

«Ça fait cinq plus mois depuis que le nouveau Conseil d’Administration a été mis en place et je n’ai jamais vu l’odep ou monsieur Muteba dans nos installations alors qu’elle se présente comme étant partenaire de l’ARMP. L’Observatoire de la Dépense Publique n’a jamais été un partenaire de l’ARMP», a précisé le Président du conseil d’administration de cette institution. 

Dans sa lettre, l’ODEP affirme qu’en 2020 il y a eu un recrutement irrégulier à l’ARMP pendant la Covid ce  qu’a avoué Armand Kanyinda. Actuellement , la même pratique est en train de se passer à l’ARMP écrit l’ODEP dans sa lettre au Président de la République en informant que la Direction Générale est en train de recruter en cachette sous couvert du Premier Ministre et sans avoir publié l’avis de recrutement. C’est tout sauf du mensonge dénonce Armand Kanyinda Tshamala, Président du conseil d’administration de l’ARMP.

Armand Kanyinda affirme que depuis ce recrutement de juillet 2020, l’ARMP n’a plus recruté.  «Depuis l’installation du nouveau Conseil d’Administration en octobre 2023, la Direction Générale a signé un seul contrat d’emploi, c’est le contrat du fils d’un agent décédé. Selon la convention collective de de l’ARMP on peut engager  l’épouse ou le fils d’un agent décédé à condition qu’il remplisse certaines conditions. La direction générale nous a amené ce dossier au conseil et nous l’avons approuvé et ce jeune homme a été engagé le 1er octobre 2023, l’unique et le seul  contrat qui a été signé à l’ARMP,» a affirmé le Président du conseil d’administration de l’ARMP.

Armand Kanyinda a ainsi lancé un défi à l’ODEP de produire un seul contrat de recrutement ou une lettre d’engagement irrégulier dont elle fait allusion dans sa lettre adressée au Président de la République.

Par ailleurs, l’ARMP a fait savoir qu’une une commission  travaille avec la délégation syndicale afin d’évaluer les infrastructures qui pourraient abriter les bureaux en provinces avant de procéder à un quelconque recrutement. Car, même  à Kinshasa elle n’a pas son propre bâtiment. Exceptée la province de la TSHOPO, l’ARMP reste locataire dans toutes les autres provinces. Pour bien préparer le recrutement envisagé et le déploiement en provinces, un minimum des conditions doit être réunies.

L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) joue un rôle capital dans la passation des Marchés Publics en République Démocratique du Congo. La mission dévolue à cet établissement public est de faire la régulation du système des Marchés Publics afin de promouvoir une bonne gestion des finances publiques.

Olivier Masini

Article précédentRDC: le CNPAV s’interroge sur la nature et l’origine de l’augmentation de 7 milliards de dollars américains tirés de la renégociation du contrat sino-congolais  
Article suivantRDC: CREFDL ne pas  revoir à son rapport sur le financement des élections malgré les réactions de MIRU System et de la CENI 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici