RDC: CREFDL ne pas  revoir à son rapport sur le financement des élections malgré les réactions de MIRU System et de la CENI 

0
185

Le Centre de recherche en Finances Publiques et Développement Local, (CREFDL), a pris acte des observations de MIRU SYSTEM et la CENI qui ont répondu au rapport publié récemment par CREFDL au sujet du financement des opérations électorales en RDC. 

Dans un communiqué publié ce lundi 7 février 2024 l’organisation spécialisée dans les finances publiques et développement local note que tout porterait à croire que les observations de MIRU SYSTEM et celles de la CENI sont l’œuvre d’un même auteur. ou soit encore de deux auteurs apportant des réponses concertées aux critiques spécifiques adressées à l’un et à l’autre sur l’utilisation des fonds publics. 

Cette impression de collusion entre l’autorité contractante, la CENI, et le fournisseur, MIRU SYSTEM, n’est de nature ni à clarifier les motivations de leur mépris de la législation relative à la passation des marchés publics, ni à rassurer le contribuable congolais », révèle ce communiqué.

Quoi qu’il en soit, indique-t-on, le CREFDL a pris acte des observations apparemment convenues entre MIRU SYSTEM et la CENI, mais il n’y a pas trouvé matière à revoir le contenu de son Rapport final de contrôle citoyen, publié le 15 janvier dernier. Bien plus, le CREFDL envisage de publier ces observations en annexe de son Rapport final, sur son site Internet, dans les prochaines heures.

Cependant, CREFDL a promis de publier les observations de MIRU et CENI dans les prochaines qui suivent dans son site internet comme annexe final de son rapport. Ci-dessous l’intégralité du communiqué du CREFDL. 

Article précédentRDC: l’ARMP demande à l’Odep de produire un seul contrat de recrutement   irrégulier  qu’elle aurait conclu
Article suivantRDC : La Gécamines et l’Entreprise Générale du Cobalt signent un accord minier

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici