RDC/Covid-19 : faute de financement certains hôpitaux exigent une caution de 6000 USD avant d’admettre les malades

0
456

Depuis quelques semaines, on observe une augmentation inquiétante des cas de contamination au coronavirus en République Démocratique du Congo. Le pays a enregistré actuellement 12.772 cas de Covid-19 (12.771 confirmés et 1 probable, selon les statistiques communiquées par l’équipe de la riposte à la date du dimanche 29 novembre), dont 333 décès (332 confirmés et 1 probable) et 11.585 personnes guéries.

La deuxième vague de la COVID-19 en RDC est réelle. “Nous avons commencé à observer une tendance à la hausse. Il y a trois, quatre jours, c’était 20, 39 cas par jour. Et puis, c’est passé à 50, 55, 70 cas par jour. Alors qu’avant, nous n’avions que 9, 10 cas par jour”, annonçait  le Docteur Muyembe.

Les quelques  hôpitaux  choisis par le gouvernement pour la prise en charge des malades atteints de cette pandémie sont déjà remplis. « Certains comme l’hôpital du cinquantenaire et le Centre Médical de Kinshasa (CMK) exigent une caution de 6000 USD pour admettre  les malades« , ont révélé les proches d’un patient à Tsieleka. La raison avancée est que le gouvernement ne finance plus la prise en charge des malades atteints de coronavirus.

Mais où sont partis tous les dons reçus dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Et que fait le Fonds national de solidarité pour la lutte contre le Covid-19.  Dans ces conditions, le risque est réel.

Afi’du

Article précédentRDC : avec un total actif de 2,5 milliards USD, la fusion Equity Bank- BCDC sera effective fin décembre 2020
Article suivantCovid-19 : Moderna Inc et BioNTech demandent l’autorisation du vaccin en Europe

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici