Programme de 100 jours : le BCECO a construit 139 écoles et 25 Centres de Santé

0
1249

Le Bureau Central de Coordination (Bceco) a construit plus de 139 écoles et 25 Centres de Santé dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. C’est son le Directeur Général Théophile Matondo Mbungu, qui l’a annoncé au vice-ministre des Finances Junior Mata M’Elanga, au cours d’une audience lui a accordé, dans son cabinet de travail situé sur l’avenue Batetela dans la commune de la Gombe.

Dans le programme de 100 jours, nous avons intervenu essentiellement dans deux secteurs, de l’éducation et de la santé.  A ce jour, nous avons terminé la construction de 139 écoles qui étaient prévues. En ce qui concerne l’école de Camp Tshatshi, nous avons terminé l’ensemble des travaux qui consistait à construire une école maternelle, primaire, et une école technique.  Aujourd’hui les ouvrages ont été remis aux bénéficiaires qui sont en train de les utiliser”, a souligné Théophile Matondo.

S’agissant du secteur de la santé, le Directeur Général du BCECO a fait savoir au vice ministre des Finances, Junior Mata M’Elanga que la construction de 25 Centres de Santé a été achevée.

Nous devons aussi construire les nouvelles installations pour l’hôpital de Camp Tshatshi. C’est le projet qui est resté en cours d’exécution. Mais, nous sommes aujourd’hui à plus au moins 70 pourcent d’exécution de ce projet. Nous espérons d’ici la fin du mois terminer l’ensemble de ce projet, notamment en ce qui concerne les travaux, mais aussi les équipements”, a-t-il souligné.

En accordant cette audience au patron du bureau central de coordination, le n°2 des Finances a voulu s’imprégner de l’état d’avancement des infrastructures construites par le Bceco, un établissement public qui accompagne l’Etat congolais dans la construction dans le divers domaine de la vie nationale. 

Olivier Masini 

Article précédentRDC: le Ministère des finances annonce le paiement de 21 millions USD au titre de la dette intérieure
Article suivantIndaba Mining 2020 : le secteur minier doit intégrer les aspirations du peuple congolais (sylvestre Ilunga)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici