RDC : le Collectif 24 sensibilise sur les normes des élections démocratiques

0
499

L’ONG Collectif 24 organise un atelier du lundi 19 au mercredi 21 juin 2023 au Bâtiment administratif du ministère de l’intérieur et affaires coutumières, situé dans la commune de Lingwala autour de l’académie citoyenne sur les normes des élections démocratiques. Cette première édition a réuni les jeunes de la société civile, des partis politiques et de mouvement citoyen pour réfléchir sur les normes des élections crédibles, transparentes, démocratiques et apaisées lors des élections de décembre 2023. Cet atelier qui a connu un appui financier de Ned, va permettre aux parties prenantes d’apprendre sur les ABC des normes sur les élections démocratiques et comment faire une contestation électorale.

“Nous organisons cette première édition de l’académie citoyenne sur les normes électorales que le collectif 24 met en place. Cette première session tournait sur les normes des élections démocratiques et des libertés fondamentales parce que nous sommes en plein processus électoral, qui à quelques mois des élections est émaillé de beaucoup de turbulence et de beaucoup d’inquiétude et pour la plupart c’est plus les jeunes qui sont utilisés dans les partis politiques du pouvoir ou de l’opposition qu’on utilise. Voilà pourquoi, nous avons voulu à cette première édition de l’académie citoyenne du collectif 24 à ce sujet des normes des élections démocratiques pour outiller les jeunes issus de la société civile, de partis politiques et de mouvement citoyens à Kinshasa comme à l’extérieur du pays pour s’approprier de ce processus”, a déclaré à la presse, Henri Christian Longendja, directeur Exécutif du collectif 24.

Malheureusement, les partis politiques de l’union sacrée de la nation ont brillé par l’absence. Le Directeur Exécutif du Collectif 24 qui a déploré cette attitude des partis politiques au pouvoir a expliqué à l’assistance que les partis au pouvoir notamment tels que UDPS, UNC et MLC ont été invité pour prendre part à cette académie sur les normes électorales et les partis d’opposition comme Ecidé, Envol, Ensemble, ont répondu à cette invitation. “Mais constatons comme d’habitude ça ne commence pas avec ce régime, lorsqu’on invite les partis au pouvoir ne viennent pas. Car, ce cadre permet de doter les jeunes des normes des élections démocratiques et de libertés fondamentales pour former leurs militants surtout que les partis politiques ne forment les militants”, a-t-il insisté.

Au premier jour de cet atelier, plusieurs panélistes sont intervenus sur les normes électorales dans le but d’aider les jeunes à s’approprier ce processus électoral. Toutefois, certains observateurs estiment que ces élections vont se dérouler dans un climat de méfiance qui prépare le lit de contestation des résultats de ce scrutin.

Olivier Masini

Article précédentHaut-Katanga: grâce au FPI, une usine de production des emballages opérationnelle à Lubumbashi
Article suivantProgramme IDA 20: la RDC doit encore bénéficier d’un appui de 5 milliards $ (BM)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici