RDC: 4,1 milliards $ affectés au développement local n’ont jamais été décaissés depuis 2019 (CREFDL)

0
229
Photo: les déplacés de Goma en route pour Sake

Le Centre des Recherches en finances publiques et développement locales (CREFDL) constate la caisse nationale de péréquation a été abandonné au profit des des strutures ad hoc créées pour mettre en oeuvre les projets d’investissements en provinces et aux entités térritoriales décentralisées en République démlocratique du congo. Ce constat a été fait dans une étude publiée ce Lundi 3 juillet 2023, au terme d’anzlys ee de 100 documents.

“4 ans après, le bilan reste catastrophique. La CNP n’a jamais été redynamisée malgré la nomination des nouveaux animateurs. Sur 4,1 milliards $ alignées dans la loi des finances (2019-2023) pour financer les investissements des provinces et ETD, le Trésor Public n’a décaissé que 76 millions $, soit 2,7%. Les dépenses de l’ordre de 4 milliards $ n’ont jamais été payées jusqu’à ces jours”, a affairme Crefdl.

Et d’ajouter, “faute de coordination, les projets d’investissements se chevauchent, chaque année 800 projets budgétisés ne sont pas exécutés, suite à l’ambiguïté créée par des décisions fantaisistes. La CNP, reconnue comme étant le maître d’ouvrage des projets locaux a été mise à l’écart et ses animateurs continuent de mener le plaidoyer à Kinshasa pour commencer le travail”.

La caisse nationale de péréquation a été crééene 2016, conformément à la constitution pour. Pour assurer l’équilibre de développement et la solidarité des 26 provinces, CREFDL invite le gouvernement à mettre fin à la querelle de tutelle de la CNP, instruire le ministre des finances à décaisser les fonds promis pour la relance de développement attendu par les populations.

Olivier Masini

Article précédentRDC: Julien Paluku invite les entreprises chinoises à rejoindre le projet des batteries électroniques
Article suivantZambie – RDC: vers l’abandon du projet de fabrication des batteries électriques

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici