Sud-Kivu: les victimes de l’exploitation minière s’organisent pour revendiquer leurs droit

0
228

Le Protocole d’accord signé en juin 2019 entre la Société Kamituga SA et la Société Orientale Ressources Congo (ORC) était au centre des échanges entre la société civile du Sud-Kivu et les communautés locales. L’activité a été facilitée par le Bureau d’Etude Scientifique et Technique (BEST) dans le cadre du projet les femmes et les hommes ensemble engagés et organisés pour la paix dans leur communauté.

Au cours des échanges, il s’est dégagé que la Société ORC s’est adonnée aux activités d’exploitation minière d’envergure sans tenir compte des dispositions et de l’esprit aussi bien du protocole le liant à Kamituga Mining SA qu’au Code et Règlement minier de 2018. Conséquences, les activités de cette entité ont provoqué des dégâts importants aussi bien sur l’environnement que sur les communautés.

Pour permettre aux victimes de recouvrer leur droit, “certains acteurs de la chefferie de Wamuzimu ont sollicité un cadre de concertation pour un commun accord de lutte contre l’exploitation illicite des minerais dans cette partie de la province du sud Kivu”, a déclaré Philippe Ruvunangiza Directeur de BEST.

Toutefois, des victimes s’activent et un premier procès est en cours. Hormis, ces engagements, les 60 participants ont formulé les recommandations suivantes: effectuer une descente sur terrain pour vulgariser la loi minière auprès des communautés afin de lutter contre la désinformation et l’ignorance; maintenir la pression sur les exploitants illégaux à travers les manifestations publiques non violentes, ainsi que de délocaliser les présentes assises dans la chefferie de Wamuzimu afin d’outiller les autorités sur les notions de base de l’exploitation minière et renforcer la cohésion entre les communautés et les dirigeants. Cependant, des inquiétudes sur l’efficacité des actions sont de plus en plus soulevées en raison du manque de coordination des initiatives des différentes parties prenantes.

Rappelons que les activités de l’ORC ont été suspendues en août 2021 pour irrégularité constatée par la province. Le 16 août 2022, la Cour d’Appel du Sud Kivu siégeant en matière administrative a rendu l’arrêt RA 398 par lequel elle annule la lettre susmentionnée du Gouverneur de Province du Sud Kivu.

La Chefferie de Wamuzimu pour sa part a, par sa lettre du 28 avril 2023, adressée aux Sociétés ORC, Kamituga Mining et Strategos Mining (entité ayant repris les actifs du Groupe Banro dont Kamituga Mining) qui a intenté une action en justice contre Kamituga Mining SAU contre la Société ORC et lA chefferie de Wamuzimu.

Ketsia

Article précédentTaux de change : la dépréciation monétaire n’est pas unique à la RDC (Gouvernement)
Article suivantRénovation de l’aéroport de Ndjili : après résiliation de son contrat, Wietc compte saisir le tribunal arbitral de Paris

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici