RDC-Taux de change : CREFDL recommande la dedollarisation dans le circuit de la dépense publique et dans le commerce

0
674

En République Démocratique du Congo, depuis quelques semaines, la dépréciation du Franc congolais face au roi dollar américain a pris des allures inquiétantes. Face à cette situation, le Centre de Recherches en finances publiques et Développement local (CREFDL), a publié un communiqué ce mardi 18 juillet pour donner son point de vue.

“Après deux ans de stabilité du taux de change en RDC, CREFDL constate qu’une dépréciation très forte face au dollar américain frappe la monnaie nationale depuis janvier 2023”, a indiqué l’organisation spécialisée dans le secteur des finances publiques.

Pour mettre fin à cette situation, CREFDL recommande au Gouvernement de procéder à la dedollarisation dans le circuit de la dépense publique et dans le commerce, le respect strict du taux budgétaire par le gouvernement pour éviter les dérapages mais aussi de à la fermeture des bureaux de change clandestin, non certifiés par la Banque central du Congo.

Selon la même source, les salariés de la fonction publique ainsi que ceux œuvrant dans des institutions publiques ont perdu entre 10% et 13 % de leur pouvoir d’achat en six mois, 45% pour ceux qui évoluent au sein des entreprises publiques. “Ceci démontre suffisamment que les institutions publiques aussi spéculent sur le taux de change, dans le but d’enregistrer des bénéfices. Un agent qui gagne 350.000 FC par exemple, équivalent de 233 $ au taux de change de 1500 FC le dollar et 173 $ au taux budgétaire appliqué en 2023 (2021 FC pour 1 USD), enregistre une perte de 60$”, a-t-elle précisé.

Olivier Masini

Article précédentDossier TFM : CMOC accepte de verser à la Gecamines 800 millions $ sur 6 ans et 1,2 milliard $ de dividende
Article suivantRDC : l’économiste Jean Paul Tsasa dresse le chemin à suivre pour relever le revenu par habitant

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici