RDC : la Licoco demande l’annulation des titres miniers attribués à 4 sociétés partenaires de la SAKIMA

0
326

La Ligue Congolaise de lutte contre la Corruption (LICOCO) demande le retrait des titres miniers attribués sociétés Stone Mining Company Sarl, CDMC Sarl, AMUR Sarl et DFSA Mining Congo. Cette sortie médiatique de l’ONG intervient après la déclaration de ces opérateurs demandant au Gouvernement de s’impliquer pour résoudre le contentieux qui existe entre elles et l’Entreprise du portefeuille SAKIMA.

“Il se trouve que ces 4 Sociétés signataires de la Déclaration du 27 Juillet 2023 oublient que, même signés, les contrats de JV et/ou d’amodiation avec SAKIMA, sont tenues au respect strict des dispositions du Code Minier et du Règlement minier pour la validité des titres et que, dans le cas contraire, le Gouvernement, à travers le Ministère des Mines, est dans le droit de les déchoir”, indique la Licoco dans un communiqué.

Et d’ajouter, “les informations à notre possession et la situation sur terrain prouvent suffisamment que rien de tout cela n’a été fait et que les 4 Sociétés signataires de la Déclaration du 27 Juillet 2023 n’ont jamais mis en valeur les gisements leurs transférées par la SAKIMA depuis plusieurs années”.

Pour rappel, SAKIMA et PRIMERA Mining Limited ont conclu un accord le 17 Juillet dernier pour une joint-venture, dont l’investissement se situe à presque 2 milliards USD. Pourtant les mêmes titres miniers ont été attribués, auparavant à 4 sociétés, dont Stone Mining Company Sarl, CDMC Sarl, AMUR Sarl et DFSA Mining Congo. Visiblement, on s’achemine vers un conflit qui pourrait se terminer devant les cours et tribunaux.

Article précédentRDC: Trafigura recherche environ 300 millions $ pour achever son projet de cuivre et de cobalt
Article suivantRDC – Chine: Bientôt la mise en oeuvre des grands projets socio-économiques en faveur des populations congolaises

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici