RDC : Une école de Kinshasa conteste le résultat des examens d’Etat

0
368

Les religieuses gestionnaires du Lycée Boyokani, une école conventionnée catholique à Kinshasa relèvent plusieurs irrégularités techniques dans le travail de correction réalisé par le Centre National de correction des examens d’Etat.

Dans une lettre adressée à l’inspecteur Général de l’enseignement Primaire, secondaire et technique que Tsieleka a pu obtenir une copie, Noel Kizolele président du comité des parents et Thérèse Malewa, préfet des Etudes, font remarquer que Certains numéros matricules attribués aux candidats, renvoient soit aux identités des élèves finaliste de l’année passée, soit encore les identités inconnues.

Pour illustration, voici deux cas parmi tant d’autres: l’élève NDELELA MUNSENSE Merdi, code 12023301010212, option Commerciale et Gestion identité renvoyée MBANGA NTEMO (élève de l’année passée). SHOKA KINSHIERE, code 12025101010422 option latin-Philo identité renvoyés NGAMANGELE SIFA».

Des lauréats fabriqués au Centre national de correction?

Cette école reste par ailleurs peu convaincue de la sincérité des résultats de cette école au regard du niveau de n leurs élèves ajoute cette lettre. Plusieurs établissements scolaires remettent en question les résultats de l’Examen d’État 2023 qui ont été publiés récemment.

L’inspecteur Général est donc appelé à élucider cette situation qui risque de discréditer davantage l’enseignement en RDC.

Article précédentExploitation illicite du cacao : la RDC enregistre une perte annuelle de 60 millions $ (ANAPEX)
Article suivantRDC: l’AZES et la DGRAD s’accordent pour la mobilisation de 50% des droits et taxes dans les zones économiques spéciales

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici