Gécamines: l’Igf enquête sur l’octroi des avantages illicites de l’ordre de 10,1 millions $

0
597

Dans une note interne parvenue à la rédaction, l’Inspection générale des finances (Igf) dit mener des enquêtes sur l’utilisation irrégulière de 10,1 millions de dollars américains de la SIMCO. Ce fonds aurait été dépensé pour rémunérer les agents et cadres de la gécamines, qui détient 99% des actions de ladite société.
Le décaissement de cette somme a été affecté entre octobre 2022 et décembre 2022.

Sur la liste des bénéficiaires de ces paiements illégaux, on retrouve des des cadres, agents et conseiller du ministre du portefeuille qui se sont taillés la part du gâteau. Il s’agit entre autres de: Kasongo Mabwischa, qui a reçu 1,3 million $. Ce dernier était ancien président de l’intersyndicale de la Gécamines au moment des faits. Guy Lukama Nkunzi a bénéficié d’un paiement de 1.157.625 USD. Il est ancien administrateur et actuel Président du conseil d’administration de la Gécamines. Mwine Kabiena a bénéficié d’un montant de 1.019.700 USD. Il était Directeur général adjoint de la Gécamines. Masangu A Mwanza a reçu 385.875 USD, directeur au moment des fait et actuel directeur général adjoint de la gécamines.

Les OPI du montant partagé par 27 personnes portait la mention “dotation spéciale” soit “collation spéciale” affirme l’Inspection générale des finances. “Le directeur général de la gécamines, qui a autorisé la sortie de fonds n’a fourni aucune justification”, poursuit la même source.

Ces 27 bénéficiaires ont été convoqués à l’Igf pour fournir plus d’informations sur les motivations ayant occasionné l’octroi de ces avantages, qui constituent d’après l’Igf un détournement de fonds public.

Article précédentRDC- le  CNPAV organise un sit-in pour dire non  à la levée des sanctions contre Dan Gertler
Article suivantProjet route Mbuji-Mayi Kananga: les allégations de l’IGF sont inexactes et sans preuves (Samcrete)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici