Projet route Mbuji-Mayi Kananga: les allégations de l’IGF sont inexactes et sans preuves (Samcrete)

0
765
Photo: entretien de la route Goma-Kibumba

En réponse à I‘annonce faite par l’IGF Ie 23 octobre 2023 au sujet du projet de construction de Ia route RN1 Mbuji-Mayi Kananga sur la question du paiement anticipé, Samcrete rejette les allégations qu’elle contient et dispose en ce sens, de toutes les informations et preuves basées sur les faits et Ie droit confirmant l’inexactitude des éléments allégués.

L’entreprise Samcrete constate par ailleurs que cette annonce publique a été faite avant même d’avoir eu l’opportunité de répondre préalablement aux reproches formulés par l’IGF et en l ‘absence de preuve.

Une telle initiative de L’igf, que Samcrete se refuse à croire partisane et dirigée, porte gravement atteinte à la réputation de l’entreprise et reflète l’absence d’évaluation juste et objective de la part de I’IGF. Sans compter que I’IGF a ainsi confirmé publiquement violer les termes et conditions de paiement convenus dans Ie cadre de I’ accord de projet.

Dans ce contexte, Samcrete présentera les informations et preuves factuelles de I ‘inexactitude de ces allégations par les voies légales appropriées et en accord avec les faits, la loi et Ie contrat. Nonobstant ce qui précède, Samcrete confirme son engagement total dans Ie projet selon les termes du contrat signé avec Ie FPI.

Enfin, Samcrete se réserve le droit de demander la réparation de tous dommages causés par ces fausses allégations et l’indemnisation des préjudices matériels, moraux, financiers et reputationnels découlant de cette déclaration contraire aux faits et en violation du contrat de projet exécuté.

Article précédentGécamines: l’Igf enquête sur l’octroi des avantages illicites de l’ordre de 10,1 millions $
Article suivantGlobal Gateway 2023 : Kinshasa à la recherche des investissements pour la fabrication des batteries électriques

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici