RDC : Jules Alingete révèle les détails de la renégociation du contrat chinois

0
256

Le mémorandum d’entente entre Kinshasa et le groupement d’entreprises chinoises a été signé le 19 janvier 2024 et ajouté comme avenant à l’accord du 22 avril 2008 a affirmé Jules  Alingete lors d’un point de presse animé ce vendredi  26 janvier à Kinshasa. l’inspecteur Général de l’Inspection Générale des Finances à donné les grandes lignes du nouvel accord qu’il juge «bon, inimaginable et extraordinaire ».

Parmi les nouveautés l’IGF évoque : 7 milliards de dollars pour la construction des routes nationales en raison de 324 millions de dollars par an et 624 millions pour l’année 2024, 1,2% de royalties sur le chiffre annuel de Sicomines pour la partie congolaise, Cogestion de la centrale de Busanga avec 40% des parts pour la RDC – ⁠La commercialisation par la Gécamines (société nationale) de 32% de la production de la Sicomines.

Signalons que dans son discours d’investiture, prononcé le 20 janvier 2024, le Président de la République, Félix Tshisekedi a promis de mettre à profit les sept (7) milliards de dollars américains tirés de renégociation du contrat chinois dans les grands travaux d’infrastructures. Pour l’instant, ni la Sicomines, ni l’ambassade de Chine à Kinshasa n’ont commenté cette information. Sur son site Internet, le projet Afrique Chine, un site spécialisé proche du Gouvernement chinois juge «peu probable» que ce montant de sept (7) milliards USD soit l’aboutissement d’une renégociation du contrat chinois, né d’une convention signée en 2008 entre l’Etat congolais et un groupement d’entreprises chinoises.

Article précédentRDC : La première cargaison de concentré de cuivre d’Ivanhoé Mines ont été expédiée vers la Chine
Article suivantRDC: Félix Tshisekedi demande au Gouvernement de redynamiser les structures publiques qui accompagnent le marché d’emploi 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici