RDC : Judith Tuluka Suminwa première femme nommée au poste de Premier Ministre

0
759

Le président Félix Tshisekedi vient de nommer son premier Ministre au terme d’une ordonnance publiée ce lundi 01 janvier 2024. C’est pour la premiere fois qu’une femme est nomée à ce poste. Mme Judith Tuluka Suminwa qui était jusqu’à sa nomination ministre d’État et ministre du Plan dans le gouvernement Sama Lukonde II a  été nommée premier ministre.

Présente à la présidence lors de sa nomination Madame Tuluka  reste consciente des charges qui l’attendent.  « Je suis consciente de la grande responsabilité qui est la mienne, j’ai indiqué au Président de la République, qu’il pouvait compter sur ma loyauté, pour l’aider à mener à bien le développement de notre cher beau pays. Et que nous puissions sur base de ses engagements définis lors de son investiture travailler pour la paix« , a déclaré Judith Tuluka Suminwa, Premier Ministre, dans sa première prise de parole.

Mais qui est Judith Tuluka Suminwa ? 

Madame Tuluka Suminwa est originaire du Kongo Central, est membre de l’UDPS. Elle a travaillé dans le secteur bancaire avant de rejoindre l’agence du système des Nations-Unies. Elle a ensuite travaillé au cabinet du ministère du Budget avant de devenir coordonnatrice adjointe du Conseil présidentiel de veille stratégique (CPVS).

La nouvelle locataire de l’avenue Roi Baudouin située dans la commune de la Gombe, est détentrice d’une licence en sciences économiques appliquées, option gestion financière, des Facultés universitaires catholiques Libre de Bruxelles en Belgique et diplômée en comptabilité de l’Ecole de promotion et de formation continue -EPFC- à Bruxelles. Une première dans l’histoire politique congolaise une dame puisse occuper la fonction de Premier Ministre et Chef du Gouvernement. 

Elle prend ses fonctions dans un pays où la RDC est agressée par le M23 soutenue par l’armée rwandaise. Plusieurs défis l’attendent au tournant, il s’agit de défis politiques, sécuritaires et  économiques et ajouté à cela le problème de la rémunération des fonctionnaires de l’État mais aussi lutter pour une cohésion nationale au pays.  

Olivier Masini 

Article précédentRDC: le FPI a échangé avec les investisseurs allemands sur les opportunités économiques
Article suivantRDC: ERG livrera annuellement 3 000 tonnes d’hydroxyde de cobalt à la raffinerie d’Electra pour une période de trois ans, à partir de 2026

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici