RDC: un ancien étudiant de l’université de Kinshasa saisit le Recteur Jean-Marie Kayembe concernant le retrait des diplômes universitaires

0
929

Ca fait une année et trois mois depuis que l’ancien Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire Muhindo Nzangi avait instruit les établissements Supérieurs et Universitaires de la République Démocratique du Congo à faire payer le frais de retrait des diplômes à 10$ au lieu de 150$  pour les anciens étudiants de 1960 à 2021. 

Une décision saluée par les bénéficiaires qui ont mordu à l’hameçon. Malheureusement, voici maintenant plus d’une année passée, aucun étudiant en règle avec le paiement des frais pour le retrait de diplôme n’en est obtenu et aucune communication ni des universités moins encore du ministère. alors que cette instruction visait à vider tous les arriérés des diplômes à délivrer aux anciens étudiants.

Dans sa lettre au Recteur à l’université de Kinshasa avec copie au nouveau ministre de l’ESU, M. Patrick Bintene veut connaître la suite réservée à tous ces demandeurs.

L’instruction du ministre avait suscité de l’espoir dans le chef des étudiants surtout le montant dérisoire. 

« les autorités académiques avaient rassurés tous ces demandeurs  que le premier lot des diplômes serait disponible au mois d’Août 2023, aucun demandeur n’a à ce jour retiré son diplôme. Voilà pourquoi, nous approchons pour avoir plus de précisions sur la suite réservée à tous les demandeurs », a conclu Patrick Bintene dans sa lettre

Bien que la plupart des lettres adressées aux autorités du pays ne reçoivent aucune réponse, espérons que pour celle-ci, le Recteur va répondre pour dissiper tout malentendu afin d’éviter toute clameur publique et toute spéculation sur le frais de retrait des diplômes des anciens étudiants.  

Olivier Masini

Article précédentRDC: La Gécamines s’oppose à vente de Chemaf soutenu par Trafigura
Article suivantRDC: Paluku prépare la réunion  sur le renouvellement de l’agoa prévu  ce moi  à washington

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici