RDC: la firme DELPHOS sélectionnée pour mener les études du projet de raffinerie du cuivre et cobalt pour près de 350 millions USD 

0
254

Les acteurs impliqués dans le projet de raffinerie du cuivre et cobalt en RDC  ont eu une rencontre ce mardi à la présidence de la République. Ces acteurs ont scruté les premières avancées enregistrées après qu’une feuille de route ait été définie.

L’accélération de la mise en œuvre  de la feuille de route avec les appels d’offres  pour le prestataire devant mener les études de préfaisabilité a été  au centre de cette réunion technique. Lesquelles études seront financées par  le Fonds de Promotion de l’Industrie. C’est la firme DELPHOS qui va accompagner la RDC à la suite de cette étude pour près de 350 millions USD.

Signalons que lors du forum «  Global Africa business initiative » (GABI) organisé à New York, le président Tshisekedi avait  échangé avec les patrons des entreprises Delphos international et Buenassa, promoteurs du projet d’installation d’une usine de raffinerie de cobalt et du cuivre en RDC et de valorisation des minerais stratégiques du pays. Le coût pour la réalisation de ce projet est évalué à 350 millions de dollars.

« La RDC, par la voix de son Président, prend en charge le financement des études via le Fonds de promotion de l’industrie afin qu’en 2024-2025 voit le jour la première grande raffinerie en Afrique, en partenariat avec Buenasa », a expliqué Julien Paluku, ministre congolais de l’Industrie, présent.

La task force mise sur pied et  constituée   de la Directrice Adjointe du Cabinet du Chef d’Etat en charge des questions Juridiques, Nicole Bwatsha, du Ministre  de l’industrie, Julien Paluku Kahongya,  des des experts  du Fonds de Promotion de l’industrie-FPI,  du Conseil Congolais de Batterie-CCB,de la société  BUENASSA, de la présidence de la République, de la primature et du cabinet du Ministre de l’industrie.

Article précédentRDC: Nicolas Kazadi affirme la détermination du gouvernement pour implémenter les réformes en cours et finaliser le programme avec le FMI 
Article suivantRDC : le Recic sensibilise les femmes candidates sur les stratégies électorales

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici